Méthanol vs éthanol : quelles sont les différences ?

L’éthanol a le vent en poupe avec la hausse des prix des carburants : jamais autant d’automobilistes n’ont envisagé – ou ont fait le pas – de changer leur mode d’alimentation sur leur véhicule essence, moyennant d’installation d’un boîtier additionnel pour pouvoir rouler au SuperÉthanol E85 (qui est composé majoritairement de bioéthanol, de l’éthanol fabriqué à partir de matières organiques naturelles, mélangé avec du Sans-Plomb 95 à plus ou moins grande concentration).

Souvent confondus, le méthanol et l’éthanol sont deux types d’alcool. L’éthanol est un composé constitué de deux atomes de carbone, ayant une liaison simple entre eux, avec groupe fonctionnel rattaché et noté -OH. Il est souvent abrégé en EtOH. Le méthanol, lui, est constitué d’un atome de carbone lié à un groupe hydroxyle. Il est abrégé par MeOH. Incolore, le méthanol est un volatil, léger et inflammable, semblable à l’éthanol avec une légère odeur d’alcool. Quelles sont les différences entre le méthanol et l’éthanol ?

L'éthanol entre dans la composition du bioéthanol E85
L’éthanol entre dans la composition du bioéthanol E85

À CONSULTER ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur l’entretien et le dépannage d’une voiture

L’éthanol

L’éthanol est également connu sous le nom d’alcool éthylique, avec une formule chimique notée C2H5OH. Comme elle l’indique, il contient deux atomes de carbone et un groupe dit hydroxyle.

Usage de l’éthanol

Son principal usage est l’alcool de consommation ou alcool à boire (appelé également alcool simple, alcool de fruit ou alcool de grain), avec une toxicité relativement faible. Il est issu du processus métabolique de la levure, que l’on retrouve à l’état naturel dans les fruits trop mûrs, mais également lors de la germination de certaines plantes. L’éthanol, ou sa variante bioéthanol (de l’éthanol produit à partir de matière organique) entre dans la composition du Superéthanol E85, carburant utilisé dans l’automobile, et connaissant un véritable essor depuis 2021.

Propriétés de l’éthanol

Un peu plus basique que l’eau, il a une masse molaire moins élevée que l’éthanol. Avec un point de fusion à -114.1°C, il gèle donc à une température plus basse que le méthanol, mais entre en ébullition à une température plus élevée également, avec 78.37°C.

Le méthanol

Connu sous le sobriquet d’alcool méthylique, le méthanol a une formule chimique différente de son cousin éthanol, avec un seul atome de carbone, mais toujours un groupe hydroxyle : CH3OH.

Usage du méthanol

Plus connu sous le nom d’alcool de bois, le méthanol est un alcool non potable, principalement utilisé comme composant chimique dans l’industrie éponyme. Il est beaucoup utilisé comme solvant, notamment dans les peintures et laques, mais il est également utilisé comme carburant dans l’aéronautique, ou la production de biodiesel. Il n’est pas ou très peu utilisé comme carburant dans l’automobile (sauf en compétition), à cause de ses propriétés corrosives, notamment sur l’aluminium. Il est toxique et ne doit pas être consommé.

Propriétés du méthanol

Le méthanol est un peu plus acide que l’eau, avec une masse molaire plus élevée que l’éthanol. À l’inverse de l’éthanol, il gèle à une température moins basse que l’éthanol, à -97.6°C, et entre en ébullition plus vite également, dès 64.7°C.

Le méthanol est largement utilisé dans l'industrie chimique

Éthanol ou méthanol : comment les reconnaître ?

L’éthanol est utilisé comme ingrédient dans la plupart des boissons alcoolisées (la consommation d’alcool est préjudiciable à la santé) alors que la consommation de méthanol est peut être fatale, du fait de sa toxicité sensiblement plus élevée. Il est donc primordial de pouvoir les reconnaître, malgré qu’ils soient tous les deux des liquides incolores et à l’odeur très proche, ce qui rend leur différenciation visuelle assez difficile.

Le meilleur moyen pour identifier l’éthanol du méthanol demeure le test à l’iodoforme. Durant ce test, l’alcool est chauffé avec l’iode et de l’hydroxyde de sodium (NaOH) : s’il donne un précipité jaune, alors c’est de l’éthanol. S’il ne vire pas, c’est du méthanol.

Le test à l'iodoforme est le seul permettant de différencier éthanol et méthanol
Le test à l’iodoforme est le seul permettant de différencier éthanol et méthanol
Retour haut de page