Jantes alu : est-ce pertinent de se tourner vers l’occasion en 2024 ?

Imaginons la situation suivante : vous constatez qu’une des roues de votre voiture est abîmée au niveau de la jante. Comme changer entièrement la roue coûterait trop cher, vous décidez de remplacer votre jante afin d’effectuer quelques économies. C’est là que vous constatez que des jantes alu sont vendues d’occasion sur des sites en ligne et dans des boutiques physiques. Faut-il sauter le pas pour autant ? Voici notre avis détaillé !

Des prix qui peuvent être très intéressants

Sur le marché des jantes alu, on trouve des modèles compatibles avec à peu près toutes les roues et des modèles constructeur. Si par exemple toutes les jantes de votre voiture sont d’origine et que vous souhaitez n’en changer qu’une seule, il vaudra mieux éviter les autres marques pour une question de cohérence et de praticité. Rappelons qu’en dehors de son rôle esthétique, la jante a une influence sur l’usure des pneus et l’adhérence sur la route.

Et quand on souhaite acheter une seule jante auprès d’un constructeur, cela peut revenir très cher avec des prix allant jusqu’à 400 euros. En optant pour une jante en aluminium d’occasion, vous vous en sortez pour 100-150 euros la jante en moyenne, même si c’est assez variable en fonction de l’état. Reste à trouver maintenant la pièce qui correspond parfaitement à votre modèle de voiture, ce qui n’est pas toujours aisé !

Un impact écologique réduit

En faisant le choix conscient d’acheter des jantes alu neuves, vous incitez les entreprises à produire toujours davantage de pièces. Cela ne rencontrerait aucun problème si notre monde disposait de ressources infinies et que la production des jantes n’émettait aucune émission carbone. Malheureusement, la réalité est toute autre et si nous voulons vivre dans des conditions favorables dans un futur proche, il est nécessaire de recycler ce que l’on a déjà produit.

C’est pourquoi à l’instar de la pratique du covoiturage qui permet de réduire l’empreinte carbone de chaque individu, l’achat de jantes alu d’occasion constitue une initiative écologique intéressante. Car s’il est vrai que l’on peut recycler l’aluminium dans l’absolu, cela consomme de l’énergie et une réutilisation “directe” est à privilégier.

Quelques points à vérifier tout de même

L’achat de pièces d’occasion comprend toujours quelques risques, surtout quand cela concerne les produits que l’on utilise régulièrement au quotidien. Il faut donc déjà s’assurer que la jante alu qui vous intéresse ne comporte pas de défauts, ce qui peut nécessiter un examen minutieux. N’hésitez donc pas à demander des photos supplémentaires pour être sûr que l’état vous convienne.

Autrement, nous vous recommandons de ne pas acheter de jante sans garantie de 6 mois au minimum. Les professionnels du secteur proposent le plus souvent une garantie d’un an, ce qui suffit pour s’assurer qu’il n’y ait aucun vice caché sur la jante alu. Enfin, sachez que les contrefaçons existent aussi sur le marché de l’occasion et qu’il faut donc se méfier des pièces irréprochables alors qu’elles devraient avoir 10 ans. Comme leur qualité est sensiblement inférieure aux pièces OEM, vous courrez un risque bien réel avec des jantes contrefaites.

Retour en haut