Quelle différence entre pneu hiver et pneu neige ?

Pendant l’hiver, l’aspect des routes change. Les routes deviennent souvent glissantes, enneigées et même détrempées. Il est important de circuler en toute sécurité en ces périodes grâce aux pneus adaptés.

Le pneu hiver et le pneu neige sont donc la réponse aux insuffisances des pneus classiques faces aux intempéries climatiques, aux basses températures et aux conditions dégradées. Mais qu’est-ce qui différencie ces deux pneus ?

Pneu hiver : qu’est-ce que c’est ?

À CONSULTER ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur l’entretien et le dépannage d’une voiture

Lorsque le froid s’installe, nombreuses sont ces personnes qui changent leurs pneus. En période hivernale il convient de prendre pour son véhicule un pneu hiver. Le pneu hiver est en réalité un pneu spécialement conçu pour rouler en toute sécurité à une température inférieure à 7°C, dans les conditions hivernales sur une voie enneigée ou non. Le corps du pneu utilise une gomme spécifique qui ne durcit pas avec le froid, permettant un meilleur grip quelles que soient les conditions.

La structure de ce pneu est reconnue par des entailles appelées lamelles. Ces lamelles sont présentes sur la bande de roulement du pneu et jouent un important rôle. Elles assurent la performance optimale du pneu dans les conditions hivernales, qu’elles soient humides, sèches verglacées ou enneigées.

Le pneu hiver offre une meilleure adhésion, permet de mieux évacuer l’eau et d’éviter de patiner sur la neige. La gomme utilisée pour fabriquer le pneu hiver le rend plus efficace par faibles températures et ce, grâce à sa constitution d’alliage en caoutchouc.

Caractéristiques d’un pneu hiver

Pour être homologué, un pneu hiver doit atteindre un niveau minimal de performance défini par la réglementation. Ainsi, pour la détecter, on se base sur chacune de ses caractéristiques.

Présence de forte lamelles

Un pneu hiver est doté d’un relief particulier. Il a des rainures plus profondes, qui sont les lamelles qui évacuent plus facilement l’humidité.

Résistance aux intempéries climatiques

La gomme du pneu hiver est souple, elle résiste au froid et ne durcit pas comme les autres pneus. Sur un sol froid et humide, ce type de pneu conserve mieux son adhésion. De plus, ses rainures sont plus profondes que celles des autres pneus. Un pneu hiver exploite tout son potentiel en dessous de 7°C.

Marquages spécifiques

Le pneu hiver est un pneumatique homologué. Il est marqué par un petit symbole illustrant un flacon contenu dans une montagne à 3 pics. C’est un type de pneu qui s’identifie par M+S, M.S ou M&S (pour Mud & Snow). Ce qui signifie que ce pneu est adapté pour les routes boueuses et enneigées. La bande de roulement d’un pneu hiver est criblée de lamelles 3D et de rainures formant un réseau intensif.

Il existe 4 types de pneus hiver :

  • les pneus marqués M+S, estampillés pneu hiver ou pneu neige (bien que les fabricants préfèrent généralement la première appellation)
  • les pneus marqués M+S avec le logo 3PMSF, soumis à homologation, et appelés également pneu severe snow du fait de leurs performances supérieures et contraints à des mesures physiques drastiques
  • les pneus ICE ou Hiver nordique, spécifiquement développés pour le roulage sur la glace ou la neige tassée; le plus célèbre d’entre eux est le MICHELIN X-ICE XI3, que l’on trouve assez facilement pour équiper nos véhicules
  • les pneus cloutés (soumis à une réglementation très stricte en France, et littéralement introuvables sur le marché !)
Sur route verglacée, le pneu ICE s'impose pour plus d'efficacité
Sur route verglacée, le pneu ICE s’impose pour plus d’efficacité

Si vous désirez des pneus hiver réellement performants, optez pour des pneus ICE ou des pneus M+S 3PMSF.

Sculpture directionnelle spécifique

Le pneu hiver est généralement doté d’une sculpture directionnelle en V, dont l’objectif est de favoriser l’éjection de l’eau et de la neige. Cette structure apporte au pneu un meilleur contact avec la route qu’elle soit verglacée, enneigée ou mouillée. Ce qui fait que les risques de dérapage et d’aquaplaning sont minimisés. Dans les virages et pendant les phases de freinage, la structure en V du pneu hiver améliore l’adhérence de la voiture.

Pneu neige : un pneu hiver soumis à homologation

Le « vrai » pneu neige est une appellation devant répondre à un test d’accélération et de freinage, sur un sol neigeux. Ce pneu apporte de meilleures performances sur les sols fortement enneigés ou verglacés. La spécificité de ce type de pneumatique repose sur deux éléments. Usuellement, ces pneus correspondent plus spécifiquement au marquage M+S avec logo 3PMSF, ou mieux, au marquage ICE.

D’abord il est doté d’un mélange de gomme adapté, qui permet un meilleur échauffement dans les environnements ou sur les routes enneigé et composés de plusieurs couches de glace ou de neige. Ensuite, il offre une meilleure adhérence et réduit les dépenses énergétiques.

Le pneu neige homologué en bref

Faces aux intempéries de neige, la distance de freinage du pneu neige homologué est meilleure à celle du pneu hiver classique (ou à fortiori 4 saisons). De plus le pneumatique neige résiste mieux et ne durcit pas quand la neige devient épaisse sur les routes.

Dans les conditions météorologiques très difficiles par temps de grand froid, le pneu ICE restera toujours le plus efficace.

Quelle différence entre pneu hiver et pneu neige ?

Le pneu neige, comme le pneu hiver, est un pneu qui dispose de rainures spécialement conçues pour les routes enneigées. Il est adapté aux routes enneigées avec d’importantes couches de neige ou de glace tassées. Il est plus recommandé pour les pays du Nord de l’Europe. En France, par exemple, ce pneu est recommandé pour les zones montagneuses, et deviendra obligatoire à partir de l’hiver 2021/2022 dans 48 départements.

Ces deux types de pneus répondent sur le papier, finalement, aux mêmes exigences : mais alors, quelle est donc la différence avec un « pneu hiver » ?

Et bien il est d’usage de définir le pneu neige comme un pneu hiver, mais qui est soumis à homologation. Car finalement, on peut considérer (eu égard à la réglementation mise en place en 2021 concernant l’obligation de port de pneus hiver dans 48 départements français, appelée Loi Montage 2) que les pneus 4 saisons (ou pneus toutes saisons) sont intégrés dans la catégorie pneus hiver, car homologués pour le roulage dans les zones à risque.

Au final :

  • le pneu hiver est un pneu qui permet de rouler dans les zones où l’équipement est obligatoire (inclus les pneus 4 saisons, les pneus hiver non soumis à homologation, et ceux qui le sont)
  • le pneu neige est un pneu hiver, soumis à homologation

La Loi Montage 2 du 28/12/2016 (Loi de modernisation, de développement et de protection des territoires de montagne) a apporté des changements importants au Code de la route.

Son décret d’application, entré en vigueur le 18/10/2020, rend en effet obligatoires les pneumatiques adaptés aux conditions hivernales à partir de 2021, et ce chaque hiver, du 01/11 au 31/03 de l’année suivante, dans 48 départements.

Pneu hiver / pneu neige : quelle différence ?
Retour haut de page