Comment réparer ses jantes alu ?

Une jante alu fissurée ou endommagée par la corrosion donne l’air d’être négligée. Pourtant c’est une pièce de véhicule facile à réparer soi-même. Comment procéder ?

Étape 1 : Examiner sa jante alu

À CONSULTER ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur l’entretien et le dépannage d’une voiture

Avant tout, il est important de savoir que la réparation d’une jante alu nécessite de réunir quelques matériels :

  • un thermomètre infrarouge,
  • un flambeau,
  • du papier abrasif,
  • un plan de travail
  • un tournevis.

À cela s’ajoute du chiffon, du savon, brosses, spatule, un polissoir, des bombes de peintures et d’un compresseur. Selon l’état de vos jantes alu, vous aurez également besoin d’un papier journal, d’acétone et du vernis. Par ailleurs, pour votre propre sécurité, il faudra vous équiper des gants de protection et d’un masque.

Une fois le matériel réuni, il faut passer à la première étape qui consiste à examiner la jante. Cela vous permet d’avoir une idée sur les dégâts subis par la pièce. En général, les dommages sont classés en plusieurs catégories : les rayures, les bosses, les fissures, les trous et les dommages causés par la corrosion.

Par ailleurs, si vous constatez la présence des bosses sur le bord de votre jante, inutile de vous déranger pour la suite des étapes. La meilleure solution dans ce cas est d’investir dans une nouvelle jante puisqu’il n’est pas conseillé de redresser de l’aluminium. Par contre, vous pouvez réparer votre jante si celle-ci est fissurée ou endommagée par la corrosion.

Étape 2 : le nettoyage de la jante

L’étape suivante consiste à nettoyer la jante pour éliminer les saletés, la poussière du frein, etc. Pour cela, vous aurez besoin d’un nettoyant (CarPro Iron X, Gtechnique W6 Iron…), de l’eau chaude et d’une brosse nettoyante. Prenez le temps de bien nettoyer votre jante, ne soyez pas pressé. En outre, pour travailler dans tout le confort possible, il est conseillé de démonter la jante et de la poser sur le plan de travail.

Étape 3 : L’élimination des fissures et rayures

Pour cette étape, vous aurez besoin d’un flambeau, un produit qui permet de poncer les dommages causés par la corrosion, les rayures et fissures de manière efficace. Toutefois, il faudra faire attention surtout lorsque vous vous rapprochez du pneu, une mauvaise manipulation peut vous amener à faire d’autres dépenses ou à changer carrément de pneu.

Étape 4 : le lissage de jante

Pour lisser la jante et lui redonner son éclat d’origine, attaquez en premier les fissures et rayures qui nécessitent plus du temps et de l’énergie pour finir par les petits dommages. Utilisez du papier abrasif, poncez bien les rayures jusqu’à ce qu’ils disparaissent, vous obtiendrez à la fin une jante bien lisse.

Étape 6 : application de la peinture

Avant d’appliquer du vernis sur votre jante, il faudra d’abord appliquer de la peinture sur celle-ci. Pour cela, vous aurez besoin évidemment d’une bombe aérosol, un produit qui doit être utilisé avec précaution. D’ailleurs, il est conseillé de lire le mode d’emploi qui l’accompagne avant toute action pour limiter les accidents.

Concernant le choix de la couleur, le gris est le plus recommandé puisqu’il assure un bon résultat. Pour ceux qui se demandent le nombre de couches à appliquer, sachez que tout dépend des dommages, mais en moyenne, 3 à 4 couches suffisent pour redonner l’éclat d’origine à votre jante.

Étape 6 : Application du vernis

L’application du vernis est indispensable pour protéger les couches de vernis. De plus, elle permet de maintenir la jante en bon état. Quoi qu’il en soit, il est recommandé d’utiliser pour cette étape de l’aérosol de vernis. À nouveau, prenez le temps de lire le mode d’emploi surtout si vous êtes débutant. Appliquez plusieurs couches et vérifiez que celles-ci sont uniformes et sèches avant d’enrober la jante.

Étape 7 : Enrober la jante

Cette étape concerne ceux ou celles qui avaient retiré la jante du pneu avant de la réparer. Vous l’aurez compris, la réparation d’une jante alu n’est pas chose aisée, cela nécessite du temps et de l’énergie. Dans certains cas, la meilleure solution est de faire appel à un expert, mais si vous comptez faire des économies, suivez les étapes susmentionnées pour redonner un coup de jeune à vos jantes alu.

Réparer ses jantes alu soi même

Le tutoriel en vidéo : comment réparer ses jantes alu ?

Après cette courte lecture, vous avez pu constater que les étapes sont nombreuses, et le matériel et le temps demandé importants. Qu’en est-il en pratique ?

Voici une vidéo explicative, qui démontre que cette opération est certes laborieuse, mais finalement assez peu technique : tout le monde peut y arriver !

Retour haut de page