Voiture hybride : avantages et inconvénients

Avoir une voiture est aujourd’hui une nécessité pour beaucoup de personnes. Il existe désormais un large choix de modèles de voitures proposant des systèmes permettant de s’éloigner des carburants fossiles. Parmi elles se trouvent la voiture hybride. Cette voiture fait partir des meilleures voitures en matière de motorisation alternative en France, raison pour laquelle elle est de plus en plus appréciée.

Que ce soit les faibles émissions de gaz à effet de serre qu’elle émet, ses performances ou l’économie de carburant à la clé qui en découle, elle a beaucoup d’avantages. Mais la voiture hybride présente également quelques inconvénients : faisons le point.

À CONSULTER ÉGALEMENT : Pour en savoir plus sur l’achat d’une voiture

Quels sont les avantages de la voiture hybride ?

En France, la voiture hybride est très prisée par les automobilistes depuis plusieurs années déjà, avec des modèles emblématiques comme la Toyota Prius, qui a démocratisé la technologie.

Les avantages des véhicules hybrides sont nombreux, avec l’objectif premier d’apporter un petit côté écologique et économique.

Avantage n°1 : Une consommation de carburant réduite

Usuellement, les véhicules hybrides disposent de deux types de motorisation :

  • un bloc thermique fonctionnant avec du carburant classique (le plus souvent essence, même si quelques modèles fonctionnant au diesel existent) qui apporte l’autonomie sur les longs trajets, et sur beaucoup de modèles, gère la plupart du temps la propulsion du véhicule, l’hybridation étant réservée aux démarrages et aux accélérations afin de réduire la consommation de carburant durant ces phases gourmandes
  • un ou plusieurs blocs électriques, alimentés à l’aide de batteries de stockage, qui peuvent être
    • soit autonomes (on parle d’hybride non rechargable) avec des possibilités de roulage en tout électrique réduites (le plus souvent quelques kilomètres),
    • soit rechargeables via une prise externe (on parle d’hybride rechargeable ou plugin hybrid), et qui nécessitent donc une recharge pour bénéficier des réelles économies apportées, mais qui apportent une autonomie pouvant atteindre 100km pour les modèles à sortir fin 2021

En usage courant, c’est principalement en ville et en milieu péri-urbain que les véhicules sont utilisés, précisément là où les consommations sont les plus importantes, avec de très nombreuses phases d’accélération et de redémarrages. C’est là que la motorisation hybride prend avantage sur la motorisation thermique simple, en se substituant au moteur thermique sur les phases les plus gourmandes en essence ou diesel.

Qu’est-ce que ça donne concrètement ? Selon sa conduite et selon le modèle, ça peut aller jusqu’à 100% d’économie puisqu’il est possible, sur de nombreux modèles, de rouler en 100% électrique ! Sur les hybrides non rechargeables, les économies peuvent dépasser 50% sans problème.

Voiture hybride : avantages et inconvénients

Avantage n°2 : le silence de fonctionnement en ville !

La propulsion étant essentiellement électrique en ville, le silence est de mise, ce qui a de nombreux avantages au final :

  • pour le confort du conducteur et de ses passagers, qui bénéficient d’un véhicule beaucoup plus silencieux qu’un véhicule à moteur thermique (et plus encore s’il est diesel)
  • pour le confort des habitants et riverains, qui n’ont plus à subir à la fois le bruit mais aussi profitent d’une réduction drastique des émissions polluantes !

En outre, la quasi totalité des véhicules hybrides sont équipés de boîtes automatiques, qui apportent un grand confort de conduite, et des économies dans les phases thermiques (puisque les boîtes automatiques de dernière génération sont plus efficientes que ce qu’il est possible de faire avec une boîte manuelle).

Avantage n°3 : le côté écologique !

Si vous êtes écolo dans l’âme, alors le véhicule hybride est ce qu’il vous faut : c’est la garantie de participer efficacement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et plus particulièrement de CO².

Cela signifie aussi, comme déjà précisé, moins de pollution sonore (surtout en milieu urbain et péri-urbain) et de sérieuses économies de carburant sur les trajets de tous les jours !

Pour les modèles rechargeables, nous avons en France l’avantage de bénéficier d’un réseau de production d’électricité s’appuyant sur le nucléaire, et qui n’émet donc pas de CO² : autant profiter de cette manne !

Avantage n°4 : une vignette Crit’Air 0 ou 1 !

La vignette Crit’Air est un certificat que l’on retrouve sur le pare-brise d’une voiture. En France, ce certificat sert noter les émissions polluantes rejetées par la voiture : plus la note est basse, moins la voiture pollue et est donc susceptible de circuler partout.

Afin de circuler librement dans certaines villes ayant fait passer des circulaires pour limiter les émissions polluantes, cette vignette est exigée, et les critères sont de plus en plus drastiques : dans certaines zones ultra urbaines, la vignette Crit’Air 1 est ainsi exigée !

Avec une voiture hybride, vous pouvez facilement circuler à tout moment quasiment partout dans les grandes villes de France, sans être embêté !

Voiture hybride : quels sont les inconvénients ?

La voiture hybride ce n’est malheureusement pas que des avantages : quels sont ses inconvénients ? Et pourquoi ce n’est pas une solution idéale pour tous les automobilistes ? Voici les réponses !

Inconvénient n°1 : le prix d’achat

Sauf à aller chercher d’anciens modèles beaucoup moins efficients (et donc moins économiques), la voiture hybride est une technologie récente, avec des modèles très efficients, le plus souvent, parmi les modèles les plus coûteux du marché (marques Premium notamment)

Qui dit véhicule récent, dit coût d’acquisition plus élevé en occasion, et bien entendu, surcoût à l’achat neuf par rapport à un véhicule thermique de puissance équivalente (de quelques milliers d’euros généralement)

Inconvénient n°2 : le poids des batteries

Qui dit utilisation de moteurs à énergie électrique, dit batteries de stockage… Les batteries restent extrêmement lourdes, car elles utilisent justement des métaux lourds (qui portent pour le coup bien leur nom !), grevant le poids des véhicules de plusieurs centaines de kilos !

En découlent plusieurs conséquences :

  • une certaine lourdeur à la conduite (notamment en agilité et en inertie dans les virages)
  • des performances au freinage réduites à cause du poids (sauf à opter, sur certains modèles, à des freins adaptés en option)
  • un encombrement des batteries, qui peuvent amputer le coffre de plusieurs dizaines de litres de capacité
  • une consommation en hausse une fois les batteries épuisées (puisque le poids du véhicule est plus élevé !)

Inconvénient n°3 : une consommation élevée dans certaines conditions

Comme nous venons de le préciser, une fois vos batteries épuisées, le moteur sera seul au monde pour tracteur le véhicule alourdi de ses batteries : et qui dit poids supplémentaire, dit consommations en hausse !

Sur les modèles rechargeables, cela se traduit par des consommations qui peuvent atteindre des sommets si l’on ne prête pas garde à l’état des batteries. Et ne comptez pas sur les modes « recharge », qui utilisent le carburant pour engendrer la recharge (et augmente d’autant la consommation)

Sur les modèles non rechargeables, l’impact est souvent moindre, et parfois même apporte une certaine efficience, à l’image des modèles (que l’on ne trouve plus aujourd’hui en neuf) de chez Mercedes, estampillés « 300d » : un moteur diesel qui était secondé par un petit moteur électrique, et qui avait permis à la marque de battre le record du monde de trajet sans remettre de carburant (avec plus de 1500 km réels parcourus avec une Mercedes E300d, du sud de l’Espagne jusqu’à Londres !)

Cette motorisation avait la particularité, sur autoroute à vitesse stabilisée, de couper le moteur thermique de manière transparente pour le conducteur, profitant à la fois de l’inertie du véhicule, et du petit moteur électrique pour maintenir la vitesse demandée.

Inconvénient n°4 : le silence qui trompe les piétons !

La voiture hybride, lors de son utilisation, ne fait pas de bruit, tout comme les véhicules électriques. Dans ces conditions, un accident peut vite arriver car les piétons ne l’entendent pas arriver ! Ce fut l’objet de nombreux accidents de la circulation les premières années où les véhicules hybrides sont arrivés dans les métropoles, les citadins n’étant pas habitués à ne pas entendre les moteurs des véhicules.

Aujourd’hui, ce genre d’automobile s’est démocratisé, mais il faut garder une certaine vigilance quand on est au volant, et ne pas hésiter à avertir les autres usagers s’ils ne vous voient pas arriver !

Conclusion : alors, bien le véhicule hybride ?

Armés de tous ces éléments, vous pouvez vous faire votre propre opinion ! Il convient de bien prendre en considération ses habitudes au volant, et les types de trajets que vous faites le plus souvent.

Voici un petit résumé en vidéo, très intéressant pour se faire une idée concrète de ce que peut apporter (ou pas) la voiture hybride :

Retour haut de page